Le cheval à trois jambes – Anthologie historique de la prose romanesque taïwanaise moderne (2)

9782842797584Auteur : collectif

Direction : Isabelle Rabut, Angel Pino
You Feng, 2016
ISBN : 9782842797584

Présentation de l’éditeur :

En 1945, le gouvernement nationaliste de Chiang Kai-shek reprend possession de Taiwan. La grande migration consécutive à sa défaite en Chine amène de l’autre côté du détroit plus d’un million d’exilés du Continent. Les écrivains taïwanais sont marginalisés et l’interdiction faite d’utiliser le japonais réduit au silence nombre d’entre eux. Un climat politiquement lourd s’installe sur l’Île, placée sous le régime de la loi martiale pour de longues années. La littérature parvient cependant à s’affranchir des thèmes imposés de la lutte anti-communiste, et la fin des années 1950 voit éclore un courant moderniste très ouvert sur l’Occident, cependant que des auteurs du cru recommencent à se faire entendre dans des œuvres imprégnées de couleur locale et de réalisme. Le choix proposé ici, qui rassemble des écrivains tous nés avant 1945, mêle ces différentes voix, souvent graves, plus rarement teintées d’une touche d’humour: voix du déracinement, voix de la détresse sociale dans un monde qui bouge, voix obsédante du souvenir, voire de la mauvaise conscience, pour ceux qui se rappellent que Taiwan fut japonaise pendant un demi-siècle.

Textes de Zhong Lihe (ou Chung Li-ho, 鍾理和), Lin Haiyin (ou Lin Hai-yin, 林海音), Chen Qianwu (ou Chen Chien-wu, 陳千武), Zheng Qingwen (ou Cheng Ching-wen, 鄭清文), Bai Xianyong (ou Pai Hsien-yung, 白先勇), Guo Songfen (ou Kuo Sung-fen, 郭松棻), Wang Wenxing (ou Wang Wen-hsing, 王文興) et Wang Zhenhe (ou Wang Chen-ho, 王禎和), traduits du chinois par Sonia Au Ka-lai, Gérard Henry, Marie Laureillard, Charlotte Malo-Masuda, Sandrine Marchand, Angel Pino et Isabelle Rabut, et édités par Angel Pino et Isabelle Rabut.

2 réponses à “Le cheval à trois jambes – Anthologie historique de la prose romanesque taïwanaise moderne (2)

  1. Pingback: A Paris, passez le dimanche 12 février avec la littérature taïwanaise | Lettres de Taïwan 台灣文學·

  2. Pingback: Guo Songfen | Lettres de Taïwan 台灣文學·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s