De Fard et de sang – Anthologie historique de la prose romanesque taïwanaise moderne (3)

Auteur : collectif

Direction : Isabelle Rabut, Angel Pino
You Feng, 2018
ISBN : 9791036700392

Présentation de l’éditeur : 

Les années 60 et 70 sont celles du décollage économique qui va faire de Taiwan un des quatre «Petits Dragons». Mais à l’orée de la décennie 70, l’Île perd son statut sur la scène internationale au profit de la Chine, et l’isolement diplomatique dans lequel elle est peu à peu enfermée conforte sur place la contestation politique et les revendications indépendantistes. Après la mort de Tchang Kaï-chek, le pouvoir s’ouvre timidement aux Taïwanais de souche et les « hors-parti » commencent à défier le Kuomintang. Sur la scène littéraire, jusque-là dominée par les écrivains originaires du Continent, la voix des autochtones, portée par plusieurs revues, devient de plus en plus audible. Ils sont à l’origine du renouveau de la « littérature de terroir », qui se fait l’écho des bouleversements sociaux en cours, en relayant les inquiétudes des petites gens ou des ruraux déracinés, ou qui témoigne de la déshérence de la culture locale traditionnelle. Mais ce conflit entre l’ancien et le nouveau dissimule des questions politiques plus sensibles, qui seront à l’origine d’un virulent débat en fin de période. C’est à ces écrivains du cru que le présent volume est en grande partie consacré.

Textes de Hwang Chun-ming (黃春明, aussi transcrit par Huang Chun-ming ou Huang Chunming), Chang Shi-kuo (張系國, Zhang Xiguo), Lee Yung-ping (李永平, Li Yongping), Hong Hsing-fu (洪醒夫, Hong Xingfu), Li Ang (李昂), Sung Tse-lai (宋泽莱, Song Zelai), Wuhe (舞鶴) et Wang Ting-kuo (王定國, Wang Dingguo), traduits du chinois par Florine Maréchal, Mélie Chen, François de Sulauze, Shao Baoqing, Angel Pino et Isabelle Rabut, et édités par Angel Pino et Isabelle Rabut.

2 réponses à “De Fard et de sang – Anthologie historique de la prose romanesque taïwanaise moderne (3)

  1. Pingback: Deux rendez-vous à Paris en février autour de la littérature taiwanaise | Lettres de Taïwan 台灣文學·

  2. Pingback: De Fard et de sang : décollage taïwanais en terrain mouvant | Lettres de Taïwan 台灣文學·

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s