Yinni, ou le quotidien à petites doses

Yinni. (crédit photo : 木馬文化)

Yinni (隱匿) fait partie de ces poètes contemporains qui se nourrissent du quotidien. Mais là où certains mettent en valeur toute l’étendue de la banalité pour en extraire l’extraordinaire, Yinni semble comme submergée par la profusion du monde présent. Aussi, pour dire, elle détourne le regard, ou plutôt le concentre sur de petites parcelles de réel. Depuis la marge, elle vise la marge, dans un jeu de rôles incessant que le choix des poèmes du recueil Aux marges de la beauté (Circé) permet d’apprécier dans toute sa variété.

Sédentaire – ses pas et ses mots ne quittent guère les environs de Tamsui, dans le nord de Taiwan -, Yinni scrute ces moments brefs, presqu’insaisissables, où le réel surgit à petites doses. Des dispositifs et des motifs récurrents ponctuent ses poèmes et permettent cet « échantillonnage » : le cadre de la fenêtre où passe un chat ou un nuage, la ruelle sombre soudain éclairée par un rayon de lumière, le miroir, la déambulation, l’humour aussi qui permet distance et décalage. Derrière une apparente immédiateté, Yinni joue, désarçonne.

Elle est dépositaire d’un monde familier mais qui reste inaccessible aux yeux de ceux souhaitant se l’accaparer, braquant sur lui l’objectif d’un appareil photo ou dont les regards sont plongés sur leurs téléphones portables. Ce faisant, elle lutte à mots nus contre une modernité qui réduit les individus à un rôle social et économique et qui stérilise leur espace intérieur.

Cette création poétique s’accompagne assez naturellement d’un questionnement sur la poésie et plus particulièrement sur la place du poète. Là encore, Yinni fait preuve de modestie mais aussi d’un art consommé de l’autodérision. 

La traduction de Matthieu Kolatte, franche, précise et modeste, semble avoir suivi les « Instructions aux poètes » lancées par Yinni. Une belle découverte.

Pierre-Yves Baubry

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s