Hung Hung

Hung Hung (鴻鴻) est né en 1964 à Tainan, dans le sud de Taïwan. Poète, réalisateur, metteur en scène de théâtre, scénariste, il est l’auteur d’une œuvre riche et variée. Récompensé de nombreuses distinctions, dont le prix du meilleur scénario au Festival du Cheval d’or de Taipei en 1991, le prix de la mise en scène de la Ville de Nantes au Festival des 3 continents en 1999 ou encore le prix taïwanais de littérature Wu San-lien en 2013, Hung Hung compte comme l’une des figures majeures de la scène artistique de l’île. Son premier recueil de poésie traduit en français, Le passe-muraille (trad. Camille Loivier), est paru 2018, aux éditions Circé.

A lire également : l’interview de Hung Hung par Matthieu Kolatte et ses élèves.

Une réponse à “Hung Hung

  1. Pingback: Trois nouveaux recueils de poésie taïwanaise publiés par les éditions Circé | Lettres de Taïwan 台灣文學·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s