Jentayu (8)

Auteur : Collectif

Editions Jentayu, 2018
ISBN :

Présentation de l’éditeur :

Des proses et poèmes qui placent l’animal en leur centre, un centre incarné et tangible – de poils, de plumes ou d’écailles – ou un centre plus nébuleux et fantasmé…

Au sommaire de ce numéro : 

–  « Un poisson qui écrivait des romans » de Hung Hung (鴻鴻), nouvelle traduite par Matthieu Kolatte et ses élèves;

– « Quatrième souvenir : La première pierre » de Li Yongping (李永平), écrivain malaisien ayant longtemps vécu à Taïwan, nouvelle traduite par Pierre-Mong Lim.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s