Festival des arts de la bande dessinée de Taichung 2017

Le Festival des arts de la bande dessinée de Taichung, dont c’est la première édition, se tient du 11 août au 24 septembre au sein du Parc des industries culturelles et créatives de la ville, ont annoncé les organisateurs. Son invité principal est l’auteur de bande dessinée belge Brecht Evens, alors que plusieurs figures de la BD européenne, notamment française, seront présents du 11 au 13 août pour des conférences et des débats avec des auteurs taïwanais.

Préparé par la bédéiste taïwanaise Lin Li-chin [林莉菁] (l’auteur de Formose et de Fudafudak, l’endroit qui scintille) le programme du festival est marqué par la présence de Brecht Evens, né en Belgique en 1986 et lauréat en 2011 du Prix de l’audace du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, en France. Traduit du flamand en français, anglais et allemand, son album Les Noceurs sera à l’honneur à Taichung, ainsi que trois autres séries consacrées à ses albums Les Amateurs et Panthère, ainsi qu’au Louis Vuitton Travel Book Paris illustré par l’auteur. Un dialogue réunira Brecht Evens et Lin Li-chin le 12 août.

En ouverture de ces conférences et débats, Nicolas Finet, ancien programmateur du Festival d’Angoulême et impliqué dans de nombreux projets éditoriaux de BD asiatique, interviendra le 11 août sur « la longue marche des bandes dessinées asiatiques dans le monde francophone ». Le 12 août, ce sera au tour de Jean-Pierre Mercier d’évoquer son rôle de conseiller scientifique à la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, à Angoulême. Le 13, Philippe Capart, dessinateur et fondateur de La Crypte tonique, librairie éditrice bruxelloise dédiée à l’image, échangera avec les Taïwanais Hung De-lin [洪德麟] et Hsiao Jen-hao [蕭仁豪], fins connaisseurs comme lui de BD anciennes, alors qu’Andrea Bruno, l’un des principaux représentants de la nouvelle vague de la bande dessinée italienne, lauréat à Angoulême du Prix de la BD alternative et présent à Taichung au nom de la revue de BD italienne Canicola, dialoguera avec les auteurs taïwanais Liben [力本] et Chihoi [智海], piliers de la publication Taiwan Comix.

Le festival organisera aussi un marché des zines (magazines autoproduits de bande dessinée) taïwanais, ainsi que des projections de films d’animation.

(source : Taiwan Info)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s