Wang Chang-hsiung

Wang Chang-hsiung (王昶雄, aussi transcrit par Wang Changxiong) est né à Tamsui, dans le nord de Taiwan, en 1916. Alors que ses parents, commerçants, voyagent souvent en Chine pour les affaires, il est élevé par sa grand-mère. A la fin de ses études primaires, en 1929, il part pour le Japon (à l’époque considéré comme la métropole dont Taiwan est une colonie), où il étudie deux ans avant de s’inscrire dans un lycée de Taipei. En 1935, il est admis au département de littérature de l’Université du Japon (Université Nihon), mais le décès de son père fait qu’il change son inscription pour la faculté dentaire. Lors de son séjour au Japon, Wang Chang-hsiung écrit des poèmes et un premier court roman. En 1943, il rentre à Tamsui ouvrir une clinique dentaire et poursuit son travail d’écriture. Sa nouvelle « Courant impétueux » retient l’attention pour sa description réaliste de la frustration ressentie par les Taiwanais désireux de devenir de véritables sujets impériaux, comme les campagnes du gouvernorat nippon à Taiwan les y incitent. Sa traduction française figure dans Le Petit Bourg aux papayers, premier volume d’une anthologie de la nouvelle taïwanaise. Wang Chang-hsiung a également écrit les textes de chansons. Il est décédé en 2000.

3 réponses à “Wang Chang-hsiung

  1. Pingback: Littérature taïwanaise au temps du Japon : une soirée multilingue et animée | Lettres de Taïwan 台灣文學·

  2. Pingback: Le petit bourg aux papayers – Anthologie historique de la prose romanesque taïwanaise moderne (1) | Lettres de Taïwan 台灣文學·

  3. Pingback: Le Petit Bourg aux papayers : Taïwan en formation | Lettres de Taïwan 台灣文學·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s