Yang Fu-min

yang-fuminNé en 1987, Yang Fu-min [楊富閔] est un tout jeune auteur originaire de Tainan, dans le sud-ouest de Taïwan. Il a publié en 2010 un recueil intitulé Le Garçon de soixante ans (花甲男孩) qui a connu un grand succès auprès de la jeunesse taïwanaise. Il y dépeint avec talent et un humour dévastateur – et souvent en mélangeant mandarin, taïwanais, et même chinglish (chinois-anglais) – certaines coutumes traditionnelles qu’il juxtapose avec la culture populaire et des allusions à la technologie la plus moderne. Il a également récemment participé au projet de promotion des librairies indépendantes taïwanaises avec la publication d’un recueil de textes tirés de ses observations. Sa nouvelle « Bibi » 《逼逼》, traduite par Marie Laureillard, a été publiée dans le numéro hors-série de la revue Jentayu consacrée à Taïwan.

Une réponse à “Yang Fu-min

  1. Pingback: Jentayu (hors-série n°1) : Taïwan | Lettres de Taïwan 台灣文學·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s