Ping Lu

ping-lu1Née en 1953 et originaire de Kaohsiung, Ping Lu [平路] est aujourd’hui l’une des écrivains les plus connues de Taïwan. Diplômée en psychologie de l’Université nationale de Taïwan, elle a aussi obtenu une maîtrise de l’Université de l’Iowa, aux États-Unis. Romancière, essayiste, elle a reçu de nombreux prix et ses écrits ont été traduits en plusieurs langues, dont le français et l’anglais. Elle est particulièrement connue pour ses travaux de critique historique et sociale, que ce soit sous l’angle de la fiction ou du commentaire politique, travaux qui poussent les lecteurs à redécouvrir et à réévaluer l’importance de certains personnages dans l’histoire de Taïwan et du monde chinois.

Œuvres traduites en français :

Le dernier amour de Sun Yat-sen 《行道天涯》,

– « Virtual Taiwan »《虛擬台灣》(trad. Damien Ligot), dans le numéro hors-série de la revue Jentayu sur Taïwan.

Une réponse à “Ping Lu

  1. Pingback: Jentayu (hors-série n°1) : Taïwan | Lettres de Taïwan 台灣文學·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s