Gu Long

GuLongGu Long (古龍, aussi transcrit par Ku Lung) (1938-1985), de son vrai nom Xiong Yaohua (熊耀華, aussi transcrit par Hsiung Yao-hua) est un auteur de wuxia, c’est-à-dire de récits narrant les aventures de spécialistes d’arts martiaux. Né à Hongkong dans une famille originaire de la province chinoise du Jiangxi, il passe ses premières années à Hankou, dans la province du Hubei, en Chine. Fuyant la guerre civile, la famille se réfugie à Hongkong, puis rejoint Taiwan en 1950. Quatre ans plus tard, le père abandonne femme et enfants et le jeune Yaohua met bientôt fin à ses études. Il se lance alors dans l’écriture de récits d’arts martiaux et publie son premier ouvrage en 1960. Au fil des ans, son style gagne en vivacité – phrases courtes, importance des dialogues – et il est considéré, pendant toutes les années 70, comme le spécialiste du genre. Nombre de ses récits ont été adaptés à l’écran et quatre ont été traduits en français : Les Quatre brigands du Huabei, Un parfum de pivoine sur la mer écarlate (Les Aventures de Chu Liuxiang, tome 1), Aventures dans le désert de Gobi (Les Aventures de Chu Liuxiang, tome 2), et La Grive aux sourcils peints (Les Aventures de Chu Liuxiang, tome 3).

2 réponses à “Gu Long

  1. Pingback: Un parfum de pivoine sur la mer écarlate | Lettres de Taïwan 台灣文學·

  2. Pingback: La Grive aux sourcils peints | Lettres de Taïwan 台灣文學·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s