Les survivants

9782742798001

Auteur : Wuhe [舞鶴]

Traduction : Emmanuelle Péchenart & Esther Lin-Rosolato
Titre chinois : 《餘生》
Actes Sud, 2011
ISBN : 9782742798001

En 1930, dans les montagnes du centre de Taiwan, des Aborigènes coupeurs de têtes, conduits par leur chef légendaire Mona Rudao, se soulèvent contre l’occupant japonais, avant de tomber à leur tour, victimes d’une impitoyable répression. Près de soixante-dix ans plus tard, l’écrivain Wuhe se rend à l’Ile-entre-deux-eaux, lieu d’exil des insurgés, et tente de comprendre le pourquoi de cet épisode sanglant, connu sous le nom d’“Evénements de Musha”. Au fil de ses rencontres avec des habitants du village, jeunes ou vieux, il perçoit l’étrange singularité des survivants du massacre, ces “indigènes” dont les maîtres successifs de Taiwan n’ont eu de cesse de nier l’identité et le mode de vie. Constitué d’un paragraphe unique, ce roman inclassable est un long monologue mêlant réflexions, récits de promenades et bribes de conversation. La pensée constamment en éveil, le narrateur parcourt les alentours, un territoire sublime de rivières, de forêts immémoriales et de cimes embrumées à travers lesquelles il communie avec un monde de légendes et de vertus “primitives” ignoré des citadins. Mariant en virtuose l’abstraction, le lyrisme et l’humour, Wuhe entraîne son lecteur dans les méandres de ses rêveries et de ses déplacements, jusqu’à l’expédition finale vers le pays natal des ancêtres, véritable point d’orgue de ce voyage initiatique.

Lecture critique : « Les leçons de survie de survie de Wuhe »

4 réponses à “Les survivants

  1. Pingback: Les leçons de survie de Wuhe | Lettres de Taïwan 台灣文學·

  2. Pingback: Wuhe | Lettres de Taïwan 台灣文學·

  3. De retour d’un week-end en territoire Amis, j’ai appris l existence d’une autre tribus de coupeurs de têtes (les Bununs), j’ai même été surpris d apprendre que le dernier décapité l’a été en 1976. Ce voyage me donne envie d’en apprendre d avantage sur les tribus aborigènes te Taiwan. Avez des recommandations?
    Merci de faire partager votre passion.

  4. De retour d’un week-end en territoire Amis, j’ai appris l existence d’une autre tribus de coupeurs de têtes (les Bununs), j’ai même été surpris d apprendre que le dernier décapité l’a été en 1976. Ce voyage me donne envie d’en apprendre d avantage sur les tribus aborigènes te Taiwan. Avez des recommandations?
    Merci de faire partager votre passion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s