La Mémoire des vagues

9782917969113

Auteur : Syaman Rapongan [夏曼‧藍波安]

Traduction : Marie-Paule Chamayou
Titre chinois : 《海浪的記憶》
Tigre de papier, 2011
ISBN : 9782917969113

Une frontière inconnue, emplie du bruit et de la mémoire des vagues, où souffle le vent d’humilité et de droiture des premiers temps : voilà la genèse de ce livre émouvant sur la relation d’amour intime que les Tao, peuple de l’océan, entretiennent avec ce dernier. Syaman Rapongan est lui-même un Tao et qui plus est, il excelle à dégager le caractère intrinsèque de ce peuple de l’océan, de ces enfants des courants noirs. Ses écrits sont remplis de vie, qu’il décrive les anciens toujours heureux de raconter leurs innombrables aventures en mer, les jeunes et leurs attentes infinies à l’égard de l’océan ou encore les adultes et leur relation à jamais intime avec la vaste étendue d’eau. Syaman Rapongan le dit lui-même : « L’océan est mon église, il est aussi ma salle de classe et l’inspirateur de mes écrits. Quant aux êtres qui peuplent l’océan, ils resteront à jamais mes mentors. » L’auteur a opté pour une écriture délibérément intimiste pour nous donner accès à l’héritage et aux pratiques de la culture Tao, et montrer l’interdépendance et le respect inédits qui relient ce peuple à l’océan qui l’entoure, nous faisant à notre tour pénétrer dans ce magnifique et ô combien mystérieux et immense domaine azuré.

Les yeux sont nombreux dans le ciel, l’illuminant d’une clarté telle que nous pouvons nettement distinguer les contours de l’île dans la nuit. Nous contournons le cap à une distance respectable pour éviter d’avoir à lutter contre ses courants rapides et ses vagues impétueuses. Assis à l’arrière de la pirogue, feu mon oncle tient fermement le gouvernail. Derrière ses larges épaules, la constellation d’étoiles scintille de tous ses feux. La nuit est claire et la mer est calme, le temps est idéal pour aller à la pêche aux poissons volants.

因為有很多天空的眼睛的微光,讓我們明顯的辨識黑夜裡島嶼的黑影。我們繞 過岬角的激流湧浪,避免頂流迎波。已故的小叔在船尾穩穩的掌舵,星羅碁布的 星星,微光在他厚厚的肩背反光,清爽的夜色,柔軟的海面恰是飛魚季節正常的 氣候。

Une réponse à “La Mémoire des vagues

  1. Pingback: Syaman Rapongan ou l’école de l’océan | Lettres de Taïwan 台灣文學·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s