Mitsuya Daigoro

Mitsuya Daigoro (三屋大五郎) naît en 1857 au nord de l’actuelle province de Fukui au Japon. Il s’installe en 1896 avec sa famille sur l’île de Taïwan, récemment annexée par l’Empire japonais. Il a alors quarante ans et va activement participer aux réformes du Ministre de l’instruction publique Isawa Shūji (伊澤修二), influencé par les idées réformistes du philosophe chinois Liang Qichao (梁啟超).

Par sa position d’enseignant mais surtout de rédacteur en chef de la revue de l’Association éducative de Taïwan et d’éditorialiste au quotidien Tainan-Simpo (臺南新報), il jouera un rôle de premier plan dans le système éducatif colonial japonais, jusqu’à sa mort aux alentours de 1943.

Mitsuya Daigoro laisse une œuvre poétique considérable encore jamais traduite en langue occidentale, et dont Lettres de Taïwan publie des extraits.

(Rédaction de cette notice biographique : Camille Brantes)

Une réponse à “Mitsuya Daigoro

  1. Pingback: Mitsuya Daigoro, quatre kanshi | Lettres de Taïwan 台灣文學·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s