Présentation de livre : Visions de l’Empire du Milieu au 18e siècle en France

L’antenne de Taipei du Centre d’études français sur la Chine contemporaine organise le 7 octobre de 14h30 à 17h dans les locaux de l’Academia Sinica, à Taipei, une présentation en français du livre Visions de l’Empire du Milieu au 18e siècle en France, par son auteur Lee Chao-ying, présentation suivie d’une discussion dirigée par Stéphane Corcuff, le directeur de l’antenne.

9782806102836Les Mémoires concernant les Chinois présentent une Chine vue à travers les interrogations européennes du XVIIIe siècle. Les illustrations, réalisées à partir d’une grande variété de sources envoyées par les missionnaires à Paris, relèvent souvent, par leur style, de modèles chinois ou sont nettement plus occidentalisées dans leur facture. Celles qui empruntent directement aux sources chinoises créent une rupture de style. La correspondance entre Bertin et les jésuites en Chine, partiellement inédite, conservée à l’institut de France, aide à comprendre la commande, l’élaboration de cette collection et les enjeux des illustrations : la vision christianisée de la vie de Confucius, la chronique d’un événement révélateur du bon exercice du pouvoir, le thème des hommes illustres, où manières chinoise et occidentale se répondent, se juxtaposent, affirmant les liens entre les styles de ces illustrations, commande de Bertin, et le contexte historique, politique et religieux. La question des enjeux politiques de ces choix du ministre demeure incontournable.

Il s’agit d’un sujet original, inédit, complexe, et cohérent dans le cadre d’une vision culturelle de l’histoire de l’art. Les Mémoires concernant les Chinois offrent ainsi le tableau d’une Chine vue à travers le prisme des interrogations européennes.

Avec une première partie consacrée aux questions éditoriales suivie de la deuxième partie, soit les illustrations portant sur la représentation de l’antiquité de la Chine, les portraits, les sciences naturelles, l’agriculture. Ce livre, Visions de l’Empire du Milieu au 18e siècle en France, met en perspective les Mémoires concernant les Chinois avec les publications du siècle précédent et, loin de se cantonner à une comparaison des styles iconographiques, l’analyse débouche souvent de manière judicieuse sur des cadres d’interprétation plus larges.

On comprend ainsi comment les missionnaires en Chine puis les éditeurs parisiens des volumes s’accommodent des sources disponibles mais manifestent aussi à travers leur traitement de ces sources des positions politiques, intellectuelles ou religieuses vis à vis de l’Empire du milieu. A ce titre, les Mémoires témoignent autant de la France des Lumières que des contrées chinoises qu’ils décrivent.

Docteur en histoire de l’art de l’université de Paris I, Lee Chao-ying est maître de conférences à l’université nationale de Dong Hwa à Taiwan. Elle a été professeur invité de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense (juillet 2012 – février 2013). Ses recherches portent sur « Les livres sur Taiwan et la Chine publiés en français au XVIIe et XVIIIe siècles : les styles d’illustrations entre Occident et Extrême – Orient ».

Inscription : Merci d’envoyer votre nom, prénom et nombre de participants à cefc@gate.sinica.edu.tw

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s