Le patrimoine naturel entre culture et ressource

9782296080669Auteur : Collectif

Direction : Sylvie Guichard-Anguis & Stéphane Héritier
L’Harmattan, 2009
ISBN : 9782296080669

Ce numéro spécial explore une dimension du patrimoine, principalement associée aux « oeuvres de la nature ». Grottes, cours d’eau, milieux, paysages, forêts, parcs, etc. font désormais partie des biens patrimoniaux, devenus autant de sites caractéristiques du patrimoine dit « naturel ». De l’espace boisé au bloc erratique, du paysage forestier suédois aux montagnes alpines, des grottes karstiques aux tourbières, les sociétés humaines ont culturalisé, sinon la réalité matérielle, au moins la manière de penser ces réalités factuelles. Comment les sites, désignés au titre du patrimoine naturel, sont-ils gérés et comment s’opère l’ouverture au tourisme ? N’y a-t-il pas contradiction entre la protection de ces sites dits naturels et leur mise en valeur ? A rebours, cette dernière ne vient-elle pas dénaturaliser / dénaturer ces sites ? Comment ce patrimoine naturel devient-il une ressource ? Les études de cas proposées dans ce numéro examinent des situations multiformes de patrimonialisation de la Nature, en France et dans différents pays du monde : en Suède, en Irlande, au Portugal et à Taiwan.

Au sommaire de ce numéro 66 de la revue Géographie et Cultures :

« La nature et sa patrimonialisation à Taiwan »par Fiorella Allio.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s