Chen Yu-hong

%e9%99%b3%e8%82%b2%e8%99%b9Née en 1952, Chen Yu-hong (陳育虹) est une poétesse et traductrice littéraire originaire de Kaohsiung, la grande métropole du sud-ouest de Taïwan. En 2004, elle s’est vue décerner le Prix annuel de poésie. À ce jour, elle a publié six recueils de poèmes, dont « En quête des métaphores » 《索隱》, « Enchantement » 《魅》 et « Entre-deux » 《之間》. Elle a également publié un essai, « 2010 Chen Yu-hong », et traduit deux recueils de poésie anglophones : « Eating fire » de Margaret Atwood, et « Rapture » de Carol Ann Duffy. Son nouveau recueil de poésie, « Esprits évanescents » 《閃神》, doit paraître fin 2016, et c’est de ce recueil qu’est extrait le poème « Étoile de Mer » 《海星》, traduit par Marie Laureillard, qui figure dans le numéro hors-série de la revue Jentayu consacré à Taïwan.

3 réponses à “Chen Yu-hong

  1. Pingback: Jentayu (hors-série n°1) : Taïwan | Lettres de Taïwan 台灣文學·

  2. Pingback: Rencontre-dédicace : numéro hors-série « Taïwan  de la revue Jentayu | «Lettres de Taïwan 台灣文學·

  3. Pingback: La littérature taïwanaise fêtée à Taipei grâce à Jentayu | Lettres de Taïwan 台灣文學·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s