Penser la guerre au XVIIe siècle

9782842923563Auteur : Collectif

Direction : Ninon Grangé

Presses universitaires de Vincennes, 2012
ISBN : 9782842923563

Présentation de l’éditeur :

Pourquoi les philosophes du XVIIe siècle ont-ils exclu la guerre de leur champ de théorisation alors qu’elle apparaît dans les écrits philosophiques de l’époque ? Les auteurs de ce volume ont tenté d’éclairer la place et le statut de la notion de guerre dans la pensée du XVIIe siècle, dans de nombreux espaces thématiques (le droit, la dialectique) comme géographiques: Grande-Bretagne, Espagne, Les Provinces-Unies, Taiwan.

Au sommaire de cet ouvrage :

– « L’hétérotopie Coxinga » par Alain Brossat.

Alain Brossat «dépayse» la question en opposant non pas deux conceptions de la guerre, l’une qui serait occidentale et l’autre extrême-orientale, polarité confortable mais erronée, mais deux conceptions du monde mouvant, dont découle une manière de faire la guerre. Ainsi l’opposition entre guerre interétatique et guerre interne se révèle invalide.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s