Civilisation chinoise et minorités ethniques : l’émancipation des aborigènes de Taïwan, un modèle ?

9782806100818Auteur : Olivier Lardinois

Academia, 2012
ISBN : 9782806100818

Sur une population de plus de 23 millions d’habitants, Taiwan compte quelque 500 000 aborigènes issus des populations malayo-polynésiennes qui vivaient sur l’île avant l’arrivée des premiers colons chinois au 16e siècle. L’étude chronologique de l’interaction entre ces populations autochtones et une population chinoise aujourd’hui largement majoritaire permet de mieux connaître « la manière spécifiquement chinoise » de contrôler et gouverner les minorités ethniques. L’analyse proposée vise à mieux comprendre à la fois la politique des gouvernements taiwanais successifs, et la réaction des aborigènes, tout au long d’une rencontre interculturelle de plus de cinq siècles. Elle met en évidence que l’émancipation et le renouveau culturel des aborigènes de Formose ne résulte pas seulement de facteurs internes, notamment sociaux, à la société taiwanaise, mais aussi de la convergence d’influences extérieures : protestantisme presbytérien ; missions catholiques ; redécouverte de travaux d’anthropologues japonais ; émulation de « mouvements aborigènes » antérieurs dans d’autres démocraties développées (Canada, USA, Australie, Nouvelle-Zélande)…

Une réponse à “Civilisation chinoise et minorités ethniques : l’émancipation des aborigènes de Taïwan, un modèle ?

  1. Pingback: Nouveautés 2012 | Lettres de Taïwan 台灣文學·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s