Renseignement et intelligence géographique

9782707167705Auteur : Collectif

La Découverte, 2011
ISBN : 9782707167705

Durant la guerre froide, le renseignement géographique consistait principalement à connaître l’armement nucléaire de l’adversaire ; or depuis les années 1990, les armées occidentales sont confrontées à d’autres types de conflits dans lesquels le renseignement géographique, au sens le plus classique de ce savoir dans la pratique de la guerre – topographie, nature des terrains, météorologie, climat, hostilité ou appui de la population -, retrouve toute son importance. Les nouvelles technologies ont également bouleversé l’accès au renseignement et même, pour une part, sa nature : géolocalisation de plus en plus fine, informations captées grâce aux satellites, couverture numérique du monde plus étendue. Néanmoins, si la précision et la fiabilité du renseignement sont des conditions nécessaires au succès d’une opération militaire ou d’ordre public, elles ne suffisent pas à l’assurer. La connaissance des milieux physiques, qu’il s’agisse du relief ou des volumes bâtis, est assurément indispensable, mais celle des milieux humains bien davantage, car les idées, surtout si elles sont clandestines, n’apparaissent pas en télédétection. L’intelligence géographique est de plus en plus nécessaire. (Revue Hérodote numéro 140)

Au sommaire de cet ouvrage : 

« Une géographie américaine de la menace chinoise » par Jean-Loup Samaan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s