Disparition des phonèmes en français et en mandarin de Taïwan

9786131537523Auteur : Su Tzu-ting

Editions universitaires européennes, 2010
ISBN : 9786131537523

Nous comparons dans cette étude la disparition des phonèmes durant 18 minutes de français et de mandarin de Taïwan spontanés. Les analyses acoustiques et perceptives montrent, en excluant le schwa du français, un pourcentage de disparition similaire : environ 3%. La disparition concerne autant les voyelles que les consonnes en français mais presque exclusivement les consonnes en mandarin. Ceci est peut-être dû au fait que le mandarin est une langue à tons et mono-dissyllabique où la voyelle, porteuse du ton et souvent le seul noyau syllabique du mot, devient résistante à la disparition ; contrairement au français, où les consonnes sembleraient porter plus d’information pour le décodage du sens. Cette tendance synchronique reflète dans chacune des deux langues la tendance diachronique : la disparition concerne les voyelles et les consonnes du latin au français mais du chinois archaïque au mandarin uniquement les consonnes. Les facteurs classe du mot, accentuation/tons, position, type de segment ont une incidence sur la disparition mais pas le débit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s