La putain de la République

9782290304198

Auteur : Christine Deviers-Joncour

J’ai Lu, 1999
ISBN : 9782290304198

Christine Deviers-Joncour. Comment une jeune fille élevée dans un milieu rural, originaire de Sarlat, devient-elle un personnage d’influence ? Une histoire de femme dans un monde d’hommes : Jean-Jacques de Peretti, son premier mari ; Claude Joncour, son second mari ; Alfred Sirven – son mentor, homme de l’ombre aujourd’hui en fuite ; Roland Dumas… Elle décrit le rôle qu’elle jouait auprès d’eux ou pour leur compte.  » Il était question, à l’automne 1997, de faire tomber « la putain de la République ». Ces propos ont-ils bien été tenus devant témoins, tels qu’ils m’ont été rapportés ? Par qui ont-ils été proférés ? Cela reste une énigme.  » Je suis en tout cas redevable à quelqu’un du titre de ce livre. Malgré la réprobation de mes proches et leur tristesse, je veux assumer cette dénomination.  » Puisque c’est au tribunal des médias qu’a été clouée au pilori la caricature d’une femme dans laquelle je ne me reconnais pas, c’est au tribunal de l’opinion que je m’adresse pour la première fois avec mes propres mots.  » Ainsi débute le livre de Christine Deviers-Joncour. N’y cherchez pas les révélations d’un livre à scandale il s’agit avant tout d’un livre de femme. L’auteur y raconte l’ascension d’une fille du Périgord, sa trajectoire unique dans les coulisses du pouvoir, de la politique et de la haute finance, son arrestation en novembre 1997, son incarcération pendant cinq mois, son désespoir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s