Sous le sapin, Taïwan

Pour Noël, et si vous offriez à vos proches des lectures taïwanaises ? Lettres de Taïwan a préparé pour vous une sélection de fête : huit ouvrages récents, pour tous les âges et tous les goûts.

14205971_1178340172187689_2296246671019284302_oUne invitation au voyage

Pas de doute, la publication par les éditions Jentayu (dont Lettres de Taïwan a l’honneur d’être un partenaire) d’un recueil de nouvelles et de poèmes originaires de Taïwan et traduites en français est l’événement de l’année. Dix-neuf auteurs vous emmènent à la découverte de l’imaginaire taïwanais, des paysages de Taïwan, de ses langues, de ses mots, de ses histoires. Plus d’infos.

9782360570782Des mots à l’écran

Retracer l’écriture d’un film majeur, The Assassin de Hou Hsiao-hsien : telle est l’ambition de ce recueil de trois textes, le récit historique de Pei Xing (IXe siècle) qui a inspiré le film, le scénario original (écrit par Chu Tien-wen, A Cheng et Hsieh Hai-meng), enfin et surtout « Nuages mouvants », la chronique de l’écriture du scénario, de la préparation et du tournage, écrite par Hsieh Hai-meng. Une intrusion enthousiasmante dans la fabrication d’une histoire destinée à l’écran. Plus d’infos.

12643002_489510431240891_2546331023820562854_nLa nostalgie au cinéma

Cinéma taïwanais encore, mais analysé dans sa diversité sous l’angle thématique du « rétro ». Une réflexion rondement menée par le chercheur Corrado Neri, lequel a accordé plus tôt cette année un entretien à Lettres de Taïwan. Plus d’infos.

hongfei_9782355581021_mulan_int-7-bisUn conte en images

Pour les enfants, c’est vers la maison d’édition Hongfei Cultures, fondée par un Taïwanais et par un Français, que nous tournons nos pas avec ce magnifique album paru l’an dernier et qui reprend avec infiniment de grâce et de soin la légende chinoise de Mulan. Plus d’infos.

ChiangChingKuo

Une page d’histoire

Inédite en français, cette biographie de Chiang Ching-kuo, le fils du Generalissimo Chiang Kai-shek, offre aux lecteurs une clé de lecture incomparable de l’histoire récente de Taïwan. Traduite avec finesse par Pierre Mallet, elle dresse le portrait d’un homme d’Etat au parcours des plus originaux. Plus d’infos.

9782371190481Un récit de l’entre-deux

Premier roman de l’artiste taïwanaise Tsou Yung-shan, La Salle d’attente traite de l’immigration, de l’isolement et de la difficulté à se situer dans le monde qui nous entoure. Un récit maîtrisé et atypique qui paraît lisse mais regorge d’aspérités, et dévoile « pour qui sait attendre » des pistes de réflexion franchement contemporaines. Plus d’infos.

9789869328456De l’esprit tout tracé

Avec Ivan Gros, l’idée se mêle au coup de pinceau dans une danse espiègle et tressautante. Sa sagacité, toute en dessins et gravures, s’applique ici à l’univers taïwanais dont il expose les codes, mine de rien. Plus d’infos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s