Histoire du P.C. taïwanais sous la colonisation japonaise (1928-1932)

9782849830017

Auteur : Lu Hsiu-yi

Editions René Viénet, 2006
ISBN : 9782849830017

Présentation de l’éditeur :

Parmi les épisodes improbables, et les moins connus, de l’histoire de Formose, on peut citer l’oblitération d’un parti communiste taïwanais (1928-1932), déchiré entre le Komintern, le P.C. chinois et le P.C. japonais, eux-mêmes confrontés à la répression du Kuomintang en Chine et de la police impériale au Japon. Lorsque quelques-uns des survivants du P.C.T. se réfugieront en Chine continentale, ils seront brimés par la police maoïste, puis battus par les gardes rouges.

Un sort aussi funeste se poursuivra jusqu’en 2006 : la thèse de doctorat de Lu Hsiu-yi qui explique l’histoire du P.C.T. sous l’occupation japonaise, est restée ignorée des sinologues, au point de ne jamais sortir des rayonnages de la bibliothèque de l’Université de Nanterre Paris X où elle fut soutenue, sous la direction du général Jacques Guillermaz, en 1980.

A son retour de France, Lu Hsiu-yi fut emprisonné à Taiwan de 1983 à 1986 par la police politique du KMT. En 1989, 1992 et 1995, il sera triomphalement élu député dans le nord de l’île et serait aujourd’hui, sans doute, le candidat du Parti démocratique progressiste à la présidence de la République s’il n’avait été prématurément enlevé à sa famille et à ses électeur, par un cancer, en 1998.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s